De Barre au Col du Rey

Distance de marche : 9 km ; Temps de marche : 3h
barre rocheuse/rocky outcrop
barre rocheuse/rocky outcrop

Le village de Barre-des-Cévennes est perché sur le versant sud d’une barre rocheuse marquant la ligne de séparation des eaux entre l’Atlantique et la Méditerranée. Au début de ce circuit, en quittant le village, le ruisseau de Malzac à droite part via la Mimente, le Tarnon et le Tarn vers l’Océan Atlantique. A votre gauche, mais moins visible car la vallée est très profonde, se trouve les sources d’une des branches du Gardon dans la Vallée Française. Ce circuit colle au flanc sud de la Can Noire avant d’arriver au Col des Faisses. Ensuite, le chemin longe l’ancienne route royale connue aujourd’hui comme la “Corniche des Cévennes”. Environ un kilomètre plus loin la vue se dégage sur le col du Rey, la vallée du Tarnon et les falaises imposantes du Causse Méjan.

Au col, le chemin part à droite pour traverser une jolie forêt et la vallée du ruisseau de Malzac avant de retrouver le parking à Barre. Dans la traversée de cette foret, près de Balmégouse, on peut observer des formes curieuses d’érosion dans les couches de calcaire – sans doute causé par différentes duretés des couches.

Sur ce sentier, où on évolue entre 900 et 1000 m d’altitude, il n’y a aucune difficulté particulière. Cependant, hors la belle saison il peut faire très froid et les vents peuvent être violents – soyez équipé en conséquence.

Pour finir, si le temps le permet, faites un crochet par l’église de Barre dans le village (mais pas directement sur le circuit). Cette église – Notre-Dame de l’Assomption – construite dans un style roman au XII siècle et remaniée avec des éléments gothiques par la suite, est un monument historique classé. Ensuite en déambulant dans la rue principale du village vous verrez peut-être une inscription curieuse sur un fronton (voir la photo). Selon différentes sources, il n’y a jamais eu d’activités maçonniques à Barre mais ce fronton était peut-être une façon d’exprimer sa libre pensée dans cette terre rebelle et camisard. (Autres références ici et ici.)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.